• Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.

     

    Je suis enseignante et il m'arrive d'être fatiguée, découragée, angoissée. 

    Je me sens parfois impuissante, médiocre, pas à la hauteur. 

    Mon travail n'est pas reconnu car la plupart du temps invisible et l'on attend de moi un investissement considéré comme normal,

    pour lequel on ne me remercie que très occasionnellement.

    Je suis enseignante. Je SUIS enseignante. Je ne peux pas dire j'exerce la profession d'enseignante, car ma classe, je la vis au quotidien. Devant mes élèves, le matin quand je prépare, le soir lorsque je corrige ou que je réajuste, la nuit lorsque mon cerveau refuse de s'arrêter, le weekend ou en vacances lorsque je trouve des éléments intéressants pour mes élèves.


    Je suis enseignante, je suis potentiellement victime de burn-out, d'épuisement professionnel. Parce ça ne fonctionne pas toujours comme je le voudrais alors que j'y mets toute mon énergie et que je m'investis. Parce que je vois sur internet des choses merveilleuses que je ne parviens pas à instaurer dans ma classe, nourrissant parfois ce sentiment d'incompétence. 

    Alors, parce-que nous pouvons tous et toutes être touchés par l'épuisement professionnel,

    des blogueurs se mobilisent !

    Parce-que l'enseignant parfait n'existe pas, et qu'il est donc inutile de chercher à le devenir,

    je partage avec vous un de mes gros échecs :

     

    A l'école

     Le lâcher prise

    > Du retard dans la correction des cahiers du jour ? STOOOOP ! Inutile de d'en rajouter une couche. Aujourd'hui, ils ne travailleront pas sur le cahier du jour... Ça ne les rendra pas moins intelligents.  

    > Prendre le temps... de se faire plaisir !!! Quelques idées...

    > Les élèves n'y sont plus ? Je lâche l'affaire. Ça ira mieux une autre fois, à un autre moment, d'une autre façon...

    Quand je m'oublie, mes collègues sont toujours là pour me faire lever le pied.

    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.  

     Les projets 

    Ils fédèrent, ils motivent, ils sont remplis de petits bonheurs, chacun y trouve une place en fonction de ses envies, de ses capacités. Pour moi et ma classe, c'est une bouffée d'oxygène !

    > Mes projets 

     

    A la maison 

     

     J'aime me changer les idées en faisant de la couture. Ça me vide la tête. Un moment calme, rien que pour moi. 

     Grosse fatigue = Petite soirée ! Un film à l'eau de rose affalée dans le canap', une douche et dodo.  

      Prenez soin de vous ! Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.

     

    Cet article est l'idée judicieuse de Rigolett 

    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.

    Chez les cybercollègues

    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.   Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.     Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.

      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.       Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.       Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.      Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.    

     

    Ami blogueur, tu aimes cet article, tu es d'accord avec son message, tu as, toi aussi, foiré une séance et tu as une astuce pour décrocher et t'aérer la tête? Alors n'hésite pas, prends cet article, partage-le sur ton blog, change ce que tu souhaites, garde ce que tu veux et publie ! Le plus important c'est que le message passe !

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Mars 2016 à 17:36

    Je n'ai jamais eu d'élève de ce type. Je crois que je me sentirais bien démunie !

    L'astuce cahier du jour je fais de temps en temps. C'est vrai qu'ils bossent aussi bien sur le cahier de brouillon. Je n'utilise jamais le cahier du jour un jour de reprise. Je m'économise dès le 1er jour après chaque vacance !

    La pause télé dans le canapé je connais bien. Il faut que je songe à la couture ! he

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 09:55

        A la couture ou à n'importe quelle activité qui nous laisse souffler : loisirs créatifs, sport, voyages, ciné, ... 

        Oui démunie, c'est le mot. Je crois qu'on les tous face à ce profil d'élèves. 

    2
    Dimanche 6 Mars 2016 à 17:37

    Merci Craie Hâtive pour ce partage d'un petit moment de doute. On les traverse tous, c'est vrai. Ce sentiment d'impuissance peut être tellement dur à vivre!!

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 09:56

        yes Merci Multik. Cette année, je n'ai pas d'élève très difficile. Et j'avoue que je savoure mon année !!! 

    3
    Dimanche 6 Mars 2016 à 18:59

    Le premier élève de ce style, je l'ai reçu dans ma classe quand j'étais liste complémentaire... il jetait les chaises sur les autres et dans la classe il y avait un petit aveugle d'un œil et qui portait un corset, on m'avait prévenue : s'il prend un coup violent dans le dos, il risque de perdre totalement la vue. Les six mois les pires de toute ma carrière ! Par la suite, c'est grâce l'humour que je m'en suis toujours sortie et aussi, le fait d'accepter que parfois, pour ces enfants , je suis parfois plus éducatrice qu'enseignante.

    Bon courage à toi !

    Et je fais un petit lien dans mon récap.

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 19:03

        Waouh, un sacré début de carrière Pascale !

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 19:06

        J'étais en maternelle avec des petits/moyens. A cause de cet enfant, je n'ai plus mis les pieds dans une salle de motricité sans avoir la boule au ventre. Je crois que pendant ces 6 mois j'ai pleuré tous les jours ! Ça serait maintenant je réagirais autrement c'est sur. Mais je doutais trop de moi et l'équipe était absente face aux problèmes de cette classe (ils avaient fait une classe poubelle pour les deux listes complémentaires qui allaient mener la classe).

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 19:07

        Bonjour les collègues, un super esprit d'équipe !!!

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 09:58

        Oui, il faut aussi arriver à accepter de passer d'enseignante à éducatrice. 

    4
    Dimanche 6 Mars 2016 à 19:09

    C'est vrai aussi que chacun fait avec les problèmes de sa classe et ça lui suffit. Mais je suis d'accord, avec certains élèves, il faut une équipe forte qui aide à tenir le coup!!

    5
    Dimanche 6 Mars 2016 à 19:11

    Moi dans la classe en face de la mienne, il y a une gamine qui a de gros soucis de comportement. Qui parfois balance ses affaires en classe. Je la prends régulièrement pour soulager ma collègue. Pour moi c'est une évidence de s'entraider ...

    6
    Dimanche 6 Mars 2016 à 19:16

    C'est vrai que chacun a les problèmes de sa classe mais je milite pour l'ouverture des portes et le partage des difficultés. J'ai toujours été dans des écoles qui reçoivent beaucoup d'élèves particuliers pour tout un tas de raisons. La solidarité de l'équipe, l'entraide, c'est je crois une question de survie !

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 20:32

        Militons, militons, tu as raison!!

      • Cecilez
        Dimanche 6 Mars 2016 à 22:34

        Oui, mais quand on est seul(e) dans son école et que les collègues du RPI sont à plusieurs kilomètres ?

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 10:00

        Ou quand l'élève est aussi difficile dans sa classe que dans la classe d'à côté ? J'en ai eu un que je n'osais pas envoyer dans la classe de ma collègue parce qu'il posait problème aussi bien dans la mienne que dans la sienne. Alors bon... 

    7
    Dimanche 6 Mars 2016 à 22:20

    Coucou, Merci pour ta participation!

    J'adore la couture aussi, ça me fait du bien de faire travailler mes mains!

    cool

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 10:01

        yes Ça me change les idées, ça me détend (euh quand le fil s’emmêle ça a plutôt tendance à m'énerver...) 

    8
    Matie
    Dimanche 13 Mars 2016 à 09:37
    Merci pour cet encouragement !!!!
    Dans ma classe cette année un charmant bambin qui ne pense que sexualité ( CE1 )
    Pathologie évidente voire autre chose je me bats contre des moulins à vent depuis septembre...
    Je veux faire le sexe avec la maîtriesse, mettre du rouge à lèvre et lécher , .....
    Je vais être censurée si je continue ... Mais ces 2 exemples sont "soft"
    Les autres enfants souffrent, les interventions sont constantes et ........ Je DOIS m'adapter puisque je suis professionnelle et qu'une expulsion est possible : l'école en France est obligatoire dixit l'EN ....
    Je vais à l'école à reculons :-(
    Heureusement il y a les autres , tous les autres auxquels je m'efforce d'apporter le plus possible d'évasion avec de jolis textes ... 35 ans de carrière ,je sens comme un peu de lassitude devant cette dégradation générale :-):-))))))))))))))))
      • Dimanche 13 Mars 2016 à 21:22

        Je compatis sincèrement, j'en ai eu un en moyenne section qui se frottait contre moi en disant des "maîtresse maîtresse" dignes d'un film X, qui suivait les autres aux toilettes pour voir et toucher...Le psy scolaire m'avait dit : "il découvre son corps"... Ce sont de grands moments de solitude et nous sommes bien démunies devant certaines situations !

    9
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:02

    Dure situation Matie ! Qu'en penses les parents ? Ont-ils engagé un suivi psy ? 

    10
    Dimanche 13 Mars 2016 à 21:18

    Ayant eu plusieurs fois des enfants ayant ce type de pathologie, je comprends très bien ton ressenti, on est seul au monde (d'autant que j'étais seule dans mon école...).

    Merci pour ce témoignage !

     

    11
    Mercredi 16 Mars 2016 à 14:16

    Je me reconnaîs tellement dans ton message !!! Allez, je vais suivre tes conseils et aller coudre ;-)

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 18:42

        he Tu baignes dedans on dirait !!! cool

    12
    Samedi 2 Avril 2016 à 22:29

    Il est vrai qu'au travers de toutes les activités présentées sur les blogs, on peut avoir l'impression d'un monde parfait. Ca fait du bien de se rendre compte que ce n'est pas le cas. On a tous des moments "avec" et des moments "sans" et c'est rassurant. Mais au bout du compte les bons moments restent et les autres et bien... on fait avec ou on les oublie... Les enfants évoluent et ça fait plaisir de voir qu'ils ont progressé,  un peu grâce à notre petite contribution , même ceux qui nous en ont fait voir de toutes les couleurs. Alors restons positifs. Courage ...

      • Dimanche 3 Avril 2016 à 11:06

        yes Très bien dit p-titlou ! Tu as raison, on garde les bons souvenirs ! Merci wink2

    13
    Mercredi 13 Avril 2016 à 12:06

    Waouh!!! Merci pour le bouton!!! Je suis vraiment bichonnée!

    Afficher l'image d'origine

    14
    Mercredi 13 Avril 2016 à 12:08

    J'ai ajouté un module "bouton" chez moi du coup!!! J'ai trop envie de crâner! ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :